fr

Les billets

mathildel



« Turn videos into movie magic » ; « With iMovie, you can enjoy your videos like never before. It's easy to browse your clips and create Hollywood-style trailers and stunning 4K-resolution movies. »

 

Nous avouerons que notre but était plus humble en utilisant iMovie dans le cadre d’une séance sur le réchauffement climatique et ses dangers avec une classe de 5e. Les élèves ont enregistré des phrases pour réaliser la bande-son d’une vidéo catastrophe. Nous avons monté nous-même la vidéo, une activité de montage étant impossible à réaliser en classe.

 

L’usage du logiciel intégré iMovie, l’équivalent pour Mac OS de MovieMaker sur Windows, est presque entièrement limpide. Il s’agit d’un outil classique de production de vidéos ou de courts films, qui permet de créer ou adapter des pistes audio et vidéo, et de les agrémenter de plans de début, de fin et de transitions, statiques ou dynamiques.

 

Le système de drag & drop intuitif permet de très bien visualiser les séquences sans les superposer ; nous avons utilisé le logiciel pour monter une bande-son sur une vidéo, et notre travail a été facilité par la présentation claire des différentes pistes. Nous louons aussi la précision vivace du sélectionneur de plage, qui permet d’élaguer au mieux et au dixième de seconde près, les bruits parasites.

 

Cependant, l’intuitivité peut se muer en glisse ; parfois, des actions nous ont échappé, car l’élégance de l’interface pèche par la trop grande discrétion des curseurs et l’étroitesse des bandes de lecture. C'est pourquoi il nous a semblé impossible de faire faire le montage aux jeunes élèves eux-mêmes ; mais le produit fini qui leur a été montré a suscité bonne humeur et enthousiasme.

mathildel Mar 27 '19 · blogs+rate 5 · Mots-clés montage, video, audio, imovie, film
Melanie

La Quizinière est un site de création et diffusion de quiz, proposé par Canopé, « réseau de création et d’accompagnement pédagogiques » (Education nationale) – une ressource fiable, donc.

 



Fonctionnement


Côté enseignant(e) :

- Depuis l'espace personnel, ‘Ajouter un modèle’

- Assembler les différents blocs questions et réponses.

- Paramétrer la diffusion (nombre de copies et délai) pour obtenir le code permettant aux élèves d’accéder au quiz.

- Corriger (appréciations + notes).

 


Côté élève :

-Depuis ‘Espace apprenant’, saisir le code fourni par l’enseignant

-Répondre aux items, entrer son nom et valider la soumission. Un code copie est généré.

-Consulter la correction personnalisée de l’enseignant(e) une fois disponible.

 


Retour d’expérience

 

Evaluation sommative (1ère – en classe)

Première utilisation en classe lors d’une séquence sur Singapour : nous venions d’étudier les faits et dates importants de l’histoire du pays, je souhaitais donc tester les connaissances de la classe.

L’aspect ludique a enthousiasmé les élèves mais certains m’ont demandé où saisir le code d’accès, où inscrire son nom ; d’autres s’inquiétaient de n’avoir pas « loupé » de questions, ou perdu leur saisie. Si ce format leur a plu, nous avons perdu beaucoup de temps. J'aurais dû les briefer en amont avec un exemple en classe.

 

Evaluation formative (2nde – à la maison)

Je l'utilise pour différencier le travail à la maison: certains élèves rédigent leur réponse, d’autres s’enregistrent. Je peux proposer une image ou une vidéo, et demander aux élèves de décrire, commenter, imaginer la suite, … Je m'épargne la collecte/remise des copies et le déchiffrage d'écritures difficiles. L'historique des productions me permet également de suivre la progression des élèves.

 


En résumé


Points positifs

·         Site gratuit

·         Large choix de formats

·         Possibilité d’annoter les copies

·         Statistiques de groupe et individuelles disponibles sur le site et exportables (.csv)

 

Points négatifs

·         Sur smartphone, l’outil perd en efficacité dans le cas de réponses à rédiger

·         Prise en main pas toujours évidente pour certains élèves

·         Pas de customisation possible

·         Pas de notation automatique (sauf pour les textes à trous)

 


Recommandations

Adaptez l’outil à vos besoins : utilisation synchrone/asynchrone, oral/écrit...  Créez un modèle et une diffusion test pour vous approprier l’outil et faites une démonstration en classe.


Lien vers l'outil : https://test.quiziniere.com/

 

Pedro


Kahoot
  est  une  application  en  ligne  gratuite qui permet  de  générer  des  QCM  interactifs.  Ils pourront ensuite être  utilisés  en  classe  sur ordinateur, tablette ou téléphone portable pour que les élèvent s'auto-évaluent tout en visualisant en temps réel leur degré de réussite ainsi que celui de leurs camarades. Le système comprend un mode "compétition" (avec un podium pour les trois meilleurs participants) et permet de remplacer facilement les boîtiers de vote.

Lien vers le site de l'outil

Lien vers un tutoriel pour la prise en main de Kahoot
Pedro Avr 21 '18 · blogs+rate 5 · Mots-clés compréhension orale, outil, vote, qcm, compréhension écrite
admin


Quizlet
est un outil gratuit en ligne permettant de créer des séries de mots accompagnés de définitions (qui peuvent être auto-générées), d'images et leur prononciation. Plusieurs modes sont proposés pour présenter des mots nouveaux (flashcards) mais également pour se tester (QCM, vrai/faux, glisser-déposer le mot sur son image, épeler le mot...).

Lien vers l'outil
admin Avr 17 '18 · blogs+rate 5 · Commentaires 1 · Mots-clés outil, lexique, définition, image
ludivineds


Audacity est un outil d'enregistrement vocal, souvent installé dans les salles informatiques et/ou laboratoires de langue des établissements scolaires. Si ce n'est pas le cas, ce logiciel open source est facile à télécharger et à faire installer sur les postes par l'établissement. Il est nécessaire de disposer de microphones (si possible intégrés dans des casques, afin de réécouter les enregistrements sans déranger la classe) pour utiliser Audacity. Le logiciel permet également d'éditer les enregistrements réalisés directement, sans passer par un autre outil. On peut ainsi y réduire les bruits de fond, augmenter ou baisser le volume de l'enregistrement, insérer des silences, élaguer les pistes, insérer des effets sonores, modifier le rythme... Les pistes sonores enregistrées sont ensuite exportables en format MP3, ce qui facilite la lecture, le partage et la modification dans un autre logiciel si besoin.  



J'ai utilisé Audacity avec un groupe de Premières en option Européenne dans le cadre d'un travail sur le voyage spatial réalisé conjointement avec leur professeur de physique-chimie. Nous avions au préalable visionné une vidéo qui simulait un voyage spatial, mais qui ne comportait pour bande son qu'un air de piano. Les élèves avaient alors eu pour tâche de rédiger leur voix off pour cette vidéo. 

La séance suivante consistait à enregistrer ce voix off en salle informatique, à l'aide du logiciel Audacity. Les élèves devaient ensuite ajuster le niveau sonore de leurs enregistrements, exporter leurs produits finis en format MP3 et me les transmettre par email (par précaution, car certains élèves ne disposent pas de leurs identifiants et ne peuvent donc pas accéder aux sessions personnelles sur lesquelles ils auraient pu enregistrer leurs fichiers). 

Tous les élèves n'étaient pas familiarisés avec Audacity, aussi avons-nous, avant de commencer, fait un point sur son utilisation. A l'ouverture du logiciel, la page suivante s'affiche : 



Pour commencer à enregistrer, il suffit de cliquer sur le bouton avec un cercle rouge (record). La piste audio créée apparaît alors en bleu, comme représenté ci-dessous : 




Pour terminer l'enregistrement, on peut choisir d'appuyer sur la barre d'espace du clavier, ou plus simplement cliquer sur le bouton qui comporte un carré (stop). En cliquant sur le bouton avec le triangle vert (play), l'élève peut écouter son enregistrement et décider d'effectuer les modifications nécessaires. 


Une fois ces quelques indications simples données, les élèves ont procédé à leurs enregistrements. L'heure entière a été nécessaire, car le fait de pouvoir écouter leur voix rend les élèves perfectionnistes, et ils s'y sont donc repris à plusieurs fois afin d'améliorer leur prononciation et leur débit. Il y a eu peu de questions sur l'utilisation du logiciel au cours de l'heure, et les élèves ont tous réussi à produire des fichiers de qualité. 


La production de ces fichiers MP3 a ensuite permis, grâce au logiciel Movie Maker, d'apposer une voix off sur la vidéo support. 


Pour en savoir plus sur Audacity et télécharger le logiciel, cliquez ici.

ludivineds Fév 27 '19 · blogs+rate 4.33 · Commentaires 1 · Mots-clés compréhension orale, outil, production orale
anh_tuan

Framapad est un outil collaboratif simple à utiliser et à mettre en place dans le cadre d'un travail d'écriture collaborative en groupes d'élèves.



Le pad se présente sous la forme d'une page web. Toutes les personnes disposant de son URL peuvent modifier, ajouter des éléments sur cette page.


Le professeur doit créer autant de pads qu'il y a de groupes d'élèves. Le travail se fait le temps d'une heure de cours en salle informatique où chaque participants doit disposer de son propre ordinateur. Il n'est pas souhaitable que deux élèves partagent le même ordinateur car la collaboration doit se faire de manière identifiée et uniquement numérique, sans avoir recours à la parole.


Les élèves effectuent une tâche durant l'heure de cours de manière collaborative, c'est-à-dire qu'il faut que le travail aboutisse à un texte écrit qui est la seule chose qui doit au final s'afficher sur la page.

Pour communiquer, les élèves doivent utiliser une fenêtre de tchat.


Avec quelle classe ai-je utilisé Framapad ?

L'outil étant très simple d'utilisation, il peut être utilisé à tous niveaux. La contrainte est de disposer de la salle informatique avec un seul poste par élève. J'ai donc choisi ma classe de 3e, avec qui j'ai une heure en demi-classe.


Dans quel cours cette activité s'insérait-elle ?

J'ai utilisé Framapad dans une séquence courte consacrée aux grandes maisons d'opéra. Une tâche intermédiaire à faire à la maison était de se renseigner pour savoir comment acheter des places au Metropolitan Opera de New-York. J'avais prévu de fournir des documents sur papier aux élèves lors de leur tâche finale pour qu'ils conseillent un ami anglophone sur la réservation de spectacles à l'Opéra de Paris.

Recourir au numérique m'a permis de rendre la tâche plus vivante puisque les élèves ont écrit en groupe une sorte d'e-mail à cet ami étranger. Ils disposaient toujours d'une documentation papier sans avoir le droit de consulter le site web de l'Opéra de Paris. Je voulais qu'ils ne puissent lire la documentation en anglais sans se faire aider par la version française.


Quel était l'objectif de cette activité ?

Le but pour les élèves était de synthétiser un recueil d'informations pertinentes et de pouvoir travailler en groupe. Pour moi s'ajoutait l'objectif de maintenir le silence puisqu'il était interdit de communiquer autrement que par l'interface numérique.

Type de sujet donné :


Hello! This is your friend Jessica from New York. 

I am coming to Paris in April 2019 for my 18th birthday and I would like to see a ballet or an opera. I don’t want to pay more than 40 or 50 Euros. Can you tell me what I can see, how much it will cost and where I can buy a ticket? 

Maybe you can come with me to the opera. ;-)



Quel recours critique puis-je faire sur cette expérience ?

Au niveau des points positifs, le changement de salle et de type d'activité habituel a été très apprécié des élèves, qui se sont pris au jeu. Un contrainte aussi forte et habituellement impossible à tenir telle que le silence a été globalement respectée, davantage pour le premier groupe que pour le second, qui est le moins discipliné. L'exercice se rapproche beaucoup plus d'une tâche réelle que si j'avais demandé un écrit sur papier comme j'avais prévu de le faire au début, dans ma salle de cours habituelle.

Au niveau des points négatifs, l'anglais n'a pas été utilisé pendant la phase d'élaboration et le travail au sein des groupes a été mal réparti, les élèves les plus faibles se reposant sur les meilleurs. Framapad permet justement de pallier à ce déséquilibre puisque l'on sait qui a fait quoi. La prochaine fois je préciserai qu'il est indispensable que chacun participe activement et je pourrai distribuer des micro-tâches personnalisée ou des rôles définis. Je n'ai pas voulu imposer l'anglais comme langue de travail car je savais que les élèves avaient besoin de temps pour s'approprier l'outil. Ils n'auraient pas pu accomplir la tâche jusqu'au bout si la contrainte linguistique était trop forte.


Comment mieux répartir le travail de groupe ?

Si je devais refaire cette activité, je donnerai des documents différents à chaque élève afin que chacun puisse apporter ses propres éléments, sans se reposer sur un élève bilingue ou très doué. Par exemple ici, un élève aurait pu avoir la liste des ballets, un autre celle des opéras, un autre la liste des tarifs généraux, un autre les conditions d'obtention de tarifs réduits...


Lien vers l'outil : Framapad

anh_tuan Fév 28 '19 · blogs+rate 4 · Commentaires 1 · Mots-clés production écrite, écriture collaborative